constiinte perturbate

Le journal naît volontiers d’un malaise qui cherche à se résoudre dans l’archivage de soi. C’est pourquoi il est souvent le refuge ou le remède des consciences inquiètes, perturbés, incertaines d’elles-même.